Le cancer du sein de Shannen Doherty est en rémission, lire l'article dans le HuffPost

Une campagne atypique contre le cancer du sein, lire l'article dans France Info

Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science, lire l'article dans le Parisien

Le cancer du sein touche une femme sur neuf ! Lire l'article dans SubInfo.be

Cancer du sein : le rôle majeur de l'alimentation pendant l'adolescence, lire l'article dans Sciences & Avenir

Prévention du cancer du sein. Des ablations parfois inutiles ? Lire l'article dans Ouest France

Cancer du sein : la consommation de soja n'est pas contre-indiquée, lire l'article dans Sciences & Avenir

Bureau CA 31 03 17

Composition du bureau ( Assemblée Générale 31 Mars 2017)
Pascale HANNO, présidente
Andrée CHAIZE, vice présidente
Danièle MOGE, trésorière
Anne-Marie ALBERT, secrétaire
Monique CHENINI, chargée de la communication

Le Conseil d'Administration est constitué des Présidentes des Comités Féminins agréés suivants :
Aveyron, Aude, Corse, Dordogne, Drôme, Gard, Gironde, Ille et Vilaine, Isère, Loire, Loiret, Lot et Garonne, Maine et Loire, Nord Pas de Calais, Puy de Dôme, Pyrénées Orientales, Paris Ile de France, Haute Savoie, Seine Maritime.

CA 31 03 17 PARIS

guidedepistagesLes cancers en france 2014 Faits et chiffresbanniereClicWebdoc 580x240

Le Cancer du Col de l'Uterus

frotis- 3 400 nouveaux cas par an qui se rajoutent aux cancers déjà existants,

- près de 1 000 femmes en meurent chaque année.

Dans presque 100% des cas, le cancer du col de l’utérus est dû à un virus appelé le Papillomavirus humain dit HPV très fréquent dans l’environnement.
Une centaine de types de HPV sont connus mais seul un petit nombre peut être à l’origine du cancer.
Notre corps élimine généralement ces virus par les défenses naturelles du corps humain, mais ces virus peuvent aussi s’installer  et après plusieurs années d’existence, ils peuvent engendrer des lésions plus graves voir être à l’origine d’un cancer du col de l’utérus.

Le dépistage consiste à faire un frottis cervical  au moins tous les 3 ans : prélèvement de cellules à la surface du col de l’utérus qui est ensuite analysé.
 
Le dépistage parfaitement indolore est effectué par le gynécologue, le médecin traitant ou une sage femme.
Ces professionnels de santé peuvent répondre à toutes les questions

Le dépistage du cancer du col de l’utérus s’adresse :

- à toutes les femmes

- dès les premiers rapports sexuels,

- doit être poursuivi après la ménopause.

Le troisième plan cancer prévoit la généralisation de ce dépistage à toutes les femmes de 25 à 65 ans.
Depuis le début de l’année 2015, les Caisses d’Assurance Maladie adressent aux  femmes un courrier leur rappelant qu’elles n’ont pas fait de frottis depuis au moins 3 ans.

POUR VOUS PROTEGER
PENSEZ A FAIRE VOTRE FROTTIS REGULIEREMENT

 

 

 
    Faites un Don !

Partenaires

inca logo

logo sg.thumbnail

logo CNDL Rose

Facebook Slider